Les dernières publications de Politika

Résonance

Le processus de décolonisation en Nouvelle-Calédonie

Le processus de décolonisation en Nouvelle-Calédonie

Une nouvelle période d'incertitude politique

Trois référendums ont eu lieu depuis cet entretien : 57% des voix sont allées au « non » à l’indépendance et 43% au « oui » en 2018 ; puis 53% au « non » et 47% au « oui » en 2020 ; à chaque fois avec une participation massive, et un clivage politique et ethnique toujours très marqué. Mais sous l’impulsion d’Emmanuel Macron et du ministre des Outre-mer Sébastien Lecornu, l’État est ensuite sorti de sa neutralité pour soutenir le camp loyaliste. Dès lors les indépendantistes kanak ont décidé de ne pas participer au dernier scrutin : le 12 décembre 2021, le « non » l’a emporté avec plus de 96% des voix, mais 56% des inscrits ne se sont pas rendus aux urnes. Alors que l’accord de Nouméa est arrivé désormais à son terme, la Nouvelle-Calédonie bascule aujourd’hui dans une situation d’incertitude politique qu’elle n’avait plus connue depuis les années 1980 – et que personne ne pouvait prévoir en 2018...

Focus