Démocratie participative
Entretien avec Loïc Blondiaux — Professeur de Science politique — Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne (CESSP)
Démocratie directe ? Démocratie participative ? Démocratie locale ? Démocratie délibérative ? Autant d'expressions foisonnantes, ces dernières années, dans les discours des acteurs politiques, des citoyens et, d'une autre manière, dans les travaux des chercheurs. Comment différencier ces termes ? Comment les définir ? Comment apprécier la portée de la pluralité des initiatives qui, depuis la mise en place du budget participatif de Porto Alegre en 1989, ont permis de repenser le partage – plus ou moins effectif – de l’élaboration et de la mise en œuvre des décisions publiques ? Loïc Blondiaux répond ici sans faux semblant ; il met en lumière les paradoxes et les nouveaux enchantements des formes les plus récentes de la démocratie.
Résumé
Inspiré par Jurgen Habermas, John Rawls ou encore Roberto Michels, Loïc Blondiaux propose une synthèse essentielle des questions et des apories auxquelles il convient de se confronter lorsque l’on prétend dépasser la démocratie représentative pour penser, sans illusions, les nouveaux espaces d’expérimentation du partage de la décision publique.
Entretien publié le 29-03-2017
Dernière modification le 06-07-2017
Langue originale : French Lire la version English
  • Bibliographie de Loïc Blondiaux
  • Bibliographie thématique

Le Nouvel esprit de la démocratie, Paris, Le Seuil, 2008.

Jürgen Habermas, Droit et démocratie. Entre faits et normes, Paris, Gallimard, 1997.

Roberto Michels, Les Partis politiques. Essai sur les tendances oligarchiques des démocraties [1914], Paris, Flammarion, 2009.

John Rawls, Libéralisme politique, Paris, PUF, 1995.

John Rawls, Political Liberalism, New York, Columbia University Press, 1993.