Argentine : un passé traumatique comme présent perpétuel

Pendant les deux dernières années se sont succédées diverses interventions publiques, aussi bien collectives qu’individuelles, d’auteurs du champ historiographique professionnel, consacrées au thème des politiques et des discours publiques, à propos de la dernière dictature militaire argentine et des procès pour crimes contre l’humanité commis sous ce régime. Les trois contributions qui suivent approchent le problème sous des angles et des échelles différents. L’article de Fernando Devoto fournit une analyse du contexte large des discussions actuelles, partant d’une description des particularités de la transition argentine pour rendre compte aussi des transformations de l’opinion publique nationale ainsi que du champ de l’historiographie professionnelle. De son côté, Omar Acha étudie les positions des historiens abordés par Devoto qui scrutent ce passé, du point de vue des différences politiques et générationnelles, mais aussi de leur capacité à traduire les résultats trouvés par la discipline en interventions publiques. Enfin, l’article de Nicolás Kwiatkowski reprend ce problème et propose une hypothèse sur les causes sous-jacentes qui pourraient expliquer la permanence de la question au centre de l’horizon culturel et des débats publics de l’Argentine contemporaine.

Dessin, n°13

José Antonio Suárez Londoño, dessin, 2005.

Une collection de contenus sélectionnée sur Politika

La Turquie de l'Empire ottoman à nos jours

La Turquie, depuis le tournant autoritaire du président turc Recep Tayyip Erdogan, est au cœur des enjeux nationaux et internationaux. Les notices relatives à la Turquie présentées ici interrogent le rapport au pouvoir au sein de cet espace et ce, dans la longue durée. Ces dernières font la part belle aux acteurs sociaux tels que l’État, les notables locaux, etc., via l’exploration et l’analyse du processus de modernisation dans l’Empire ottoman et en Turquie ainsi que des ressorts de la domination étatique.

Une collection de contenus sélectionnée sur Politika

Faire des sciences sociales 

Guidés par quelques intuitions et armés de leur réflexivité, les chercheurs en sciences sociales construisent leurs objets, élaborent des dispositifs d'enquête, interprètent les données de terrain. La démarche scientifique est ainsi une contribution à l'interprétation du monde.