La corruption espagnole à l'âge moderne
Entretien avec Francisco Andújar Castillo — Universidad de Almería
Qu’entend-on par corruption sous l’Ancien Régime ? Est-il seulement possible de recourir à ce concept, réprouvé par certains historiens au nom de son anachronisme, pour qualifier les mauvais comportements des officiers de la monarchie hispanique ? Si le spécialiste de l’Espagne moderne, Francisco Andújar Castillo, répond positivement à cette dernière question, il croit en revanche illégitime de rapprocher les scandales qui éclaboussent régulièrement la classe politique espagnole des logiques qui prévalent pour définir la fraude dans les sociétés anciennes.
Résumé
Francisco Andújar Castillo, porteur d’un projet de recherches collectif sur la corruption, fait le point sur les renouvellements historiographiques récents qu’a connus cette question.
Entretien publié le 06-07-2018
Dernière modification le 09-07-2018
Langue originale : French Lire la version English
  • Bibliographie de Francisco Andújar Castillo

(avec Michel Bertrand, Thomas Glesener), Gobernar y reformar la Monarquía. Los agentes políticos y administrativos en España y América. Siglo XVI-XIX, Valence, Albatros, 2017.

(avec Pilar Ponce Leiva), Mérito, venalidad y corrupción en España y América. Siglos XVIIXVIII, Valence, Albatros, 2016.

(avec María del Mar Felices de la Fuente), El Poder del dinero : ventas de cargos y honores en el Antiguo Régimen, Madrid, Biblioteca Nueva, 2011.

Necesidad y venalidad : España e Indias, 1704-1711, Madrid, Centro de Estudios Políticos y Constitucionales, 2008.

El Sonido del dinero, monarquía, ejército y venalidad en la España del siglo XVIII, Madrid, Marcial Pons, 2004.