Penser les libérations sexuelles
  • Entretien avec Interview with Cornelia Möser — Chargée de recherche — CNRS (Cresppa/GTM)
Les années 1960-1970 marquent une période importante dans l’intérêt porté aux questions relatives à la liberté sexuelle. Ces problématiques sont d’ailleurs toujours d’actualité, que ce soit d’un point de vue médiatique avec la dénonciation des violences sexuelles ou bien la remise en cause du droit à l’IVG, ou à l’université avec la multiplication des masters genre. Mais quelle est l’évolution des discours et des pensées sur la sexualité ? Comment ce thème a-t-il pu être à l’origine de débats transnationaux intenses entre la France, l’Allemagne et les États-Unis, traversant en parallèle les mondes académique et militant ? C’est ce que nous propose d’analyser Cornelia Möser, chargée de recherche au CNRS, en nous présentant le résultat de ses recherches de plus d’une dizaine d’années sur les théories féministes liées à la sexualité.
Summary
Quelle est l’évolution des discours et des pensées sur la sexualité ? Comment ce thème a-t-il pu être à l’origine de débats transnationaux intenses entre la France, l’Allemagne et les États-Unis, traversant en parallèle les mondes académique et militant ? C’est ce que nous propose d’analyser Cornelia Möser.
Interview published on 06-30-2022
Last modified on 07-05-2022
Original language: French
  • Bibliography of Cornelia Möser
  • Thematic bibliography

Libérations sexuelles. Une histoire des pensées féministes et queers sur la sexualité, Paris, La Découverte, juin 2022.

Féminismes en traductions. Théories voyageuses et traductions culturelles. Paris, les Archives contemporaines, 2013.

avec Jennifer Ramme et Judit Takács (dir.), Paradoxical Right-Wing Sexual Politics in Europe, Palgrave Mac Millan, Londres, 2022 .

avec Marion Tillous (dir.), Avec, sans ou contre. Critiques queer/féministes de l’État, Paris, Éditions iXe,  2020.

« The Scandal of Women’s Emancipation. Femonationalism, Right-Wing Sexual Politics, and Anti-Feminism », Social Politics, 29(3), à paraître 2022, doi :10.1093/sp/jxac012.

« Le genre comme catégorie utile en philosophie », Implications philosophiques, Dossier : Sexe et genre, Claire Grino et Thomas Crespo (dir.), 2021.

« Traduire c’est produire. Les débats féministes sur le genre en France et en Allemagne. » GLAD ! Revue sur le langage, le genre, les sexualités, N° 9, 2020, DOI : https://doi.org/10.4000/glad.1991.

« Materialism, matter, matrix and mater. Contesting notions in feminist and gender studies » In Bernardo Bianchi, Emilie Filio-Donato, Marlon Miguel et Ayse Yuva (dir.). Materialism and Politics. Berlin, ICI Éditions, 2021, p. 203-214.

« Sexual Politics as Tool to ’Un-Demonize’ Right-Wing Discourses in France » In Gabriele Dietze et Julia Roth (dir.). Right Wing Populism and Gender. European Perspectives and Beyond. Bielefeld, transcript, 2020, p. 117-134.

Maira Abreu, « De quelle histoire le ‘féminisme matérialiste’ (français) est-il le nom ? », Comment S’en Sortir ?, vol. 4, 2017, p. 55-79.

Bini Adamczak, Beziehungsweise Revolution : 1917, 1968 und kommende, Berlin, Suhrkamp, 2017.

Leo Bersani, Is the Rectum a Grave?: and Other Essays, Chicago, University of Chicago Press, 2009.

Sam Bourcier, Queer zones la trilogie, Paris, Éditions Amsterdam, 2021.

Maxime Cervulle, « French Homonormativity and the Commodification of the Arab Body ». Radical History Review, n° 100, 2008, p. 170-179. https://doi.org/10.1215/01636545-2007-028.

Combahee River Collective, « A Black Feminist Statement », in Zillah Eisenstein (dir.), Capitalist Patriarchy and the Case for Socialist Feminism, New York, Monthly Review Press, 1979, p. 362-372.

Christine Delphy, « L’invention du "French Feminism": une démarche essentielle », Nouvelles questions féministes, n° 17, 1996, p. 15-58.

Havelock Ellis, Studies in the psychology of sex, 7 vols. Londres, University press, 1897-1928.

Michel Foucault, Histoire de la sexualité, Paris, Gallimard, 1976.

Magnus Hirschfeld, Berlins Drittes Geschlecht, Leipzig, H. Seemann, 1904.

Guy Hocquenghem, « La parole au Fléau social. Groupe no. 5 du FHAR », Actuel, vol. 25, 1972.

 Aleksandra Mihajlovna Kollontaj, Marxisme et révolution sexuelle, Paris, François Maspero, Paris, 1973.

Richard von Krafft-Ebing, Psychopathia Sexualis, Stuttgart, Verlag von Ferdinand Enke, 1886.

Kate Millett, Sexual Politics. La politique du mâle, Paris, Stock, 1971.

Bertha Pappenheim, Leben und Schriften, Frankfurt/M., Ner-Tamid, 1963.

Michèle Riot-Sarcey,  Histoire du féminisme, Paris, La Découverte, 2002.

Gayle Rubin, Surveiller et jouir. Anthropologie politique du sexe, EPEL, 2010.

Alice Schwarzer, La Petite différence et ses grandes conséquences, Paris, des Femmes, 1977.

Todd Shepard, Sex, France, and Arab men, 1962-1979, Chicago, University of Chicago Press, 2017.

Volkmar Sigusch, Sexualitäten. Eine kritische Theorie in 99 Fragmenten, Frankfurt/M., Campus, 2014.

Judit Takács, « How to conserve Kertbeny's grave? A case of post-communist queer necrophilia », in Katalin Miklóssy et Markku Kangaspuro (dir.), Conservatism and Memory Politics in Russia and Eastern Europe, Londres, Routledge, 2021, p. 62-75.

Carole S. Vance (dir.), Pleasure and danger : exploring female sexuality, Boston, Routledge & K. Paul, 1984.

Judith Walkowitz, Prostitution and Victorian Society, Cambridge, Cambridge UP, 1980.

Monique Wittig, La Pensée straight, Paris, Balland, 2001.