La crise catalane et les transformations du catalanisme
Entretien avec Stéphane Michonneau — Professeur d’Histoire contemporaine — Université de Lille (IRHIS)
Le 27 octobre 2017, le parlement catalan adopte une résolution en faveur de l’indépendance et de la république. Six mois plus tard, la situation politique en Catalogne est confuse : les journaux continuent de titrer sur « l’impasse » politique et les espoirs des indépendantistes semblent évanouis. Si le catalanisme a pris une coloration indépendantiste à partir de 2010, historiquement, le mouvement a privilégié les options autonomisme et réformiste, comme l’explique Stéphane Michonneau. Pour l’historien, spécialiste de l’Espagne et des nationalismes, les crispations entre Barcelone et Madrid ne peuvent être dissociées d’une remise en cause globale du système politique espagnol, dans le contexte de la violente crise sociale et économique qui fragilise la population depuis 2008.
Résumé
L'analyse historique du catalanisme permet d'éclairer les tensions de la dernière décennie entre Madrid et Barcelone.
Entretien publié le 31-05-2018
Dernière modification le 04-07-2018
Langue originale : French Lire la version English
  • Bibliographie de Stéphane Michonneau

Barcelone, mémoire et identité : 1830-1930, Rennes, PUR, 2007.