L’héritage de la Révolution russe et le projet socialiste
Entretien avec Yannis Kotsonis — Professeur d'Histoire — New-York University
L’analyse de la Révolution russe et de la vision socialiste qu’elle porta ne peut être isolée d’une longue histoire européenne. À l’occasion du centième anniversaire du soulèvement populaire de 1917, Yannis Kotsonis s’interroge sur l’héritage de ce projet idéologique. Assumant l'anachronisme, il examine les mesures qu'il enfanta à l’aune d’enjeux socio-politiques actuels. Chercheur à l’Université de New-York, il rappelle la diversité des lectures historiographiques de cet épisode en l’inscrivant dans la généalogie des Révolutions libérales. Mais au-delà de l’émancipation individuelle et juridique qui fonde son programme originel, l’historien relève sa dimension novatrice sur le plan social, la question de la dignité des conditions matérielles d’existence étant au centre des ambitions du nouveau régime.
Résumé
Le centième anniversaire de la Révolution de 1917 est l'occasion de s'interroger sur son héritage et sur les crispations historiographiques que ce projet idéologique engendra. Loin d'être réductible à une « illusion », il institua une législation susceptible d'enrichir des débats contemporains sur ce que doit être un État social.
Entretien publié le 01-03-2018
Dernière modification le 11-04-2018
Langue originale : French Lire la version English
  • Bibliographie de Yannis Kotsonis
  • Bibliographie thématique

States of Obligation : Citizenship and Taxation in Imperial and Early Soviet Russia, Toronto, University of Toronto Press, 2014.

« Ordinary People in Russian and Soviet History », Kritika, n° 12-3, 2011, p. 739-54.

« A European Experience : Human Rights and Citizenship in Revolutionary Russia », in J. N. Wasserstrom, G. Grandin, L. Hunt, M. B. Young (ed.), Human Rights and Revolutions, Oxford, Bowman and Littlefield, 2007, chapitre 5.

« ‘No Place to Go’ : Taxation and State Transformation in Late Imperial and Early Soviet Russia », The Journal of Modern History, n° 76, 2004, p. 531-577.

(avec David Hoffmann), Russian Modernity : Knowledge and Practices, 1800-1940, Londres, New York, Macmillan, 2000.

Making Peasants Backward : Agricultural Cooperatives and the Agrarian Question in Russia, 1861-1914, Londres, New York, Macmillan, 1999.

« The Ideology of Martin Malia », Russian Review, n° 58-1, 1999, p. 124-30.

François Furet, Penser la Révolution française, Paris, Gallimard, 1978.

Martin Malia, Comprendre la révolution russe, Paris, Le Seuil, 1980.

François Furet, Le Passé d’une illusion. Essai sur l’idée communiste au XXe siècle, Paris, Robert Laffont, Calmann Levy, 1995.

Martin Malia, L’Occident et l’énigme russe : du cavalier de bronze au mausolée de Lénine, Paris, Le Seuil, 2003.

Stephen Kotkin, Stalin, Paradoxes of Power, 1878-1928, vol. 1, New-York, Penguin Press, 2014.