Sommaire
Collectif "Le monde de la prison"

Cette série d’entretiens s’inscrit dans la suite du séminaire « Sciences sociales et prison » de l’EHESS qui a réuni tous les mois, de 2014 à 2017, chercheur.e.s, militant.e.s et professionnel.le.s de terrain pour penser les enjeux contemporains de la prison, discuter les résultats de la recherche en sciences sociales, les confronter au regard des praticiens et ainsi contribuer à une meilleure connaissance du monde carcéral.

 

Sous forme de « portraits sociologiques », ces entretiens prolongent la réflexion en donnant la parole à différents participant.e.s à ce séminaire qui ont consacré, à divers titres, des années de leur vie – voire une vie entière – à transformer l’institution carcérale.

  • « Alexis Grandhaie : surveillant, syndicaliste, à contre-courant », par Camille Lancelevée

 

  • « Mourad Benchellali : militer pour transformer sa peine », par Meoïn Hagège

 

À venir :

 

  • Philippe Pottier, expert-consultant pénitentiaire et probation en coopération internationale, ancien directeur de l’École nationale d'administration pénitentiaire (ENAP) et des Services pénitentiaires d’insertion et de probation (SPIP), par Yasmine Bouagga

 

  • Jean Bérard, maître de conférence en histoire à l'ENS Paris-Saclay, ancien rédacteur en chef de la revue Dedans/Dehors de l’Observatoire International des Prisons (OIP - section française), par Laure Anelli

 

  • Antoinette Chauvenet, sociologue, directrice de recherche au CNRS, par Marie Crétenot

 

  • Julien Morel d’Arleux, directeur de l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT), directeur des services pénitentiaires, par Marc Bessin
Vue de prison - dessin de Damien Roudeau

Une collection de contenus sélectionnée sur Politika

Femmes, genre et sciences sociales

Les entretiens et l'article présentés ici proposent une pluralité de méthodes pour l'étude du genre en sciences sociales, via des disciplines et des contextes différents (le travail, la politique, la guerre). Ils ont pour point commun leur effort exemplaire de réflexivité. Ils mettent en évidence le fait que l'étude du genre est une condition prioritaire de compréhension de l'ensemble des processus sociaux et historiques étudiés par les sciences sociales du politique.

Une collection de contenus sélectionnée sur Politika

Faire des sciences sociales

Guidés par quelques intuitions et armés de leur réflexivité, les chercheurs en sciences sociales construisent leurs objets, élaborent des dispositifs d'enquête, interprètent les données de terrain. La démarche scientifique est ainsi une contribution à l'interprétation du monde.

Une collection de contenus sélectionnée sur Politika

Sciences sociales et migrations

Au cœur de l’actualité, enjeux publics et politiques majeurs mais aussi objets de débats et d’instrumentalisations sans cesse renouvelées, les migrations se sont depuis longtemps imposées à l’attention des chercheurs en sciences sociales. En témoignent ici l’histoire comparée des mouvements migratoires défendue par Nancy Green, l’approche ethnographique des zones frontalières par Chowra Makaremi, et l’analyse des migrations contraintes dans les espaces soviétique par Catherine Goussef.